alimentation consciente
Articles

10 principes de l’alimentation intuitive

Il y a trois choses importantes dans la vie : la première est de manger ; les deux autres je ne les ai pas encore trouvées.

― Montesquieu

Dites adieu aux règles et aux régimes.

Oubliez les règles et les régimes qui vous dictent quoi et combien manger.

Apprenez à manger de façon intuitive.

Que signifie « alimentation consciente » ?

L’alimentation consciente ou intuitive, c’est prendre le temps de remarquer tout ce qui nous entoure avant, pendant et après un repas. C’est aussi utiliser ses cinq sens (vue, odorat, ouïe, goût et toucher) en mangeant.

Cette façon de manger permet de penser d’une nouvelle façon aux aliments. Essayez de vous poser les questions suivantes :

  • Quand avez-vous observé pour la dernière fois l’apparence de vos aliments ?
  • Avez-vous l’habitude d’être sur le « pilote automatique » (de manger très vite sans penser ni prendre le temps d’observer ou de goûter les aliments) ?
  • Portez-vous attention à l’odeur des aliments ?
  • Écoutez-vous les bruits que les aliments font, quand vous croquez dans une bouchée ?
  • Prenez-vous souvent le temps de goûter vos aliments, de remarquer les textures et de goûter aux différentes saveurs ?
  • Remarquez-vous les sensations que produisent les aliments quand vous les cuisinez ?
  • Remarquez-vous les sensations que produisent les aliments quand vous les mangez ?

Dites Adieu aux régimes et aux restrictions !!

L’alimentation consciente n’est pas quelque chose que la plupart des gens peuvent faire en tout temps. Mais vous pouvez vous exercer de temps en temps. Pendant ces moments, permettez-vous de prendre plaisir à manger en ne pensant à rien d’autre.

Essayez de faire de l’alimentation consciente une habitude. Cette habitude peut vous amener à voir d’un œil plus positif le rôle que les aliments jouent dans votre vie.

L’alimentation intuitive a été suggérée comme solution de rechange aux diètes amaigrissantes. Cette approche cible les signaux physiologiques internes de faim et de rassasiement pour réguler la prise alimentaire, considère les émotions associées à l’acte alimentaire et vise une régulation du poids corporel à long terme.

Plutôt que de se priver, manger intuitivement implique de reconnaître les raisons qui amènent à manger pour d’autres raisons que la faim, de même qu’à reconnaître les raisons qui amènent à manger au-delà de sa sensation de rassasiement, sans jugement.

Plus il y a de plaisir par bouchée ou gorgée, moins il y a de bouchées et de gorgées.

Le plaisir, c’est aussi de prendre le temps de sentir les aliments et de les mastiquer pour en apprécier chaque saveur.

Quand on fait cela, ça nous permet entre autres de manger plus lentement, en plus de nous aider à détecter le rassasiement plus facilement.

L’alimentation intuitive permet de réaliser qu’on n’a pas besoin de suivre une diète amaigrissante. Les sensations de faim et de rassasiement sont nos alliés pour réguler les quantités d’aliments, alors que nos préférences alimentaires se chargent de la qualité.

C’est une approche positive de l’alimentation qui encourage le respect de ses besoins et qui offre plusieurs bienfaits sur la santé.

Apprenez à manger de façon intuitive

Il faut du temps et de la pratique pour parvenir à manger intuitivement.

Les étapes suivantes pourront vous aider à y arriver.

1) Rejeter la mentalité de régime

Les régimes, entendons-nous, se cachent sous plusieurs facettes. Un point commun les rallie toutefois : la restriction. En glucides, en lipides (gras) ou en aliments superflus (ex : vin, dessert), la privation est de mise selon les méthodes traditionnelles de gestion du poids. L’alimentation intuitive s’oppose à cette mentalité un peu simpliste de la gestion du poids.

2) Honorer sa faim lorsqu’elle se présente

Même en soirée, si c’est une vraie faim. Même si vous venez de manger un repas que vous jugez adéquat…Lorsque votre corps vous envoie des signaux de faim (encore faut-il savoir les interpréter), votre corps vous parle et vous indique que vous manquez de carburant. Il faut faire le plein, sans se “bourrer” !

3) Faire la paix avec les aliments

Cesser de classer les aliments comme étant “bons” ou “mauvais”.

Il n’y a pas de BONS et de MAUVAIS aliments, seulement des aliments avec des profils nutritionnels différents.

Manger un aliments que vous jugez MAUVAIS peut, à l’inverse de votre intention, entraîner un sentiment de culpabilité se traduisant par une perte de contrôle (je me reprendrai demain !).

4) Cesser de catégoriser les aliments

Se permettre de manger de tous les aliments.

Ce principe rejoint étroitement le troisième. Tous les aliments, même les moins nutritifs, ont leur place dans une saine alimentation. C’est faux de croire que parce que vous vous permettez un bol de croustilles le soir, que votre journée est à l’eau. C’est l’ensemble qui compte, et bien au-delà d’une journée isolée.

5) Considérer sa sensation de rassasiement

Être à l’écoute des sensations de satiété.

Parce que nous sommes programmés à manger à des heures précises, des quantités précises. Parce qu’on nous a malheureusement inculqué l’habitude de terminer son assiette afin de contrer le gaspillage et qu’on tente par tous les moyens de manger nos 5 à 10 portions de fruits et légumes par jour, on perd de vue nos sensations de satiété.

6) Découvrir le plaisir de manger

Déguster les aliments en pleine conscience afin de satisfaire tous ses sens.

Manger, ce n’est pas seulement un plaisir oral. Il faut sentir, toucher, explorer l’aliment sous toutes ses facettes afin d’en retirer le plus de plaisir possible. Les restaurants luxueux l’ont bien compris: malgré les petites portions servies, on a l’impression d’être pleinement repus. Le truc: des présentations visuellement attrayantes, qui nourrissent notre besoin de beauté…alimentaire.

7) Vivre ses émotions avec bienveillance

Répondre aux émotions autrement que par le biais de la nourriture.

Encore un enjeu clé … celui de répondre à nos besoins NON alimentaires autrement que par des moyens alimentaires. Nous mangeons tous nos émotions de temps à autre, c’est normal. Par contre, quand il devient difficile ou impossible de gérer ses émotions autrement que par la nourriture, il faut explorer les raisons de ce comportement.

8) Respecter son corps

Respecter son corps tel qu’il est, au moment présent.

C’est d’accepter le fait que votre corps n’est pas parfait et qu’il témoigne de votre vécu. Des vergetures sur le ventre? Vous avez porté la vie. etc …

Rares sont ceux qui sont 100% satisfaits de leur apparence physique.

Voir votre corps comme un allié plutôt que comme une ennemi peut réellement vous aider à avoir une meilleure estime de vous-même.

9) Ressentir les bienfaits de l’activité physique

Bouger par plaisir et non par obligation.

Pas besoin d’aller au gym trois fois par semaine pour être physiquement actif. Jouer au ballon avec le plus jeune, participer aux tâches d’entretien de la maison ou simplement prendre une marche, il y a une multitude de façon de bouger. Bouger devrait être un plaisir et non une obligation.

10) Honorer sa santé et ses papilles gustatives

Honorer sa santé et sa faim avec les aliments aimés.

La santé, que plusieurs croient à tort doit rimer avec privation alimentaire. Encore une fois, j’insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas de manger n’importe quoi n’importe quand, mais oui, mêmes les personnes avec des problèmes de santé ont le droit d’avoir des aliments plaisir dans leur alimentation.

Et la santé, c’est aussi mental, et vous le savez, restriction ne fait pas bon ménage avec bonne humeur…

En conclusion

L’alimentation intuitive considère que chaque personne est la mieux placée pour reconnaître ses sensations d’appétit, ses émotions et ses préférences alimentaires.

L’expert n’est pas le miroir, ni un gourou, ni la diète amaigrissante à la mode, ni un coach, ni le pèse-personne.

Chacun de nous est l’expert de lui-même. Le fait d’occuper une place active et de s’approprier un pouvoir de décision sur son alimentation favorise des changements durables… et une perte de poids DURABLE, même en mangeant 2 à 3 collations par jour ! Ce n’est pas un défi à relever, mais un mode de vie qui peut répondre à vos attentes à la fois de gourmandises, de gestion du poids et de santé … à vie ! 😏

Avez-vous aimé cet article ?

PARTAGEZ-LE AVEC VOS AMI(E)S !!