Tout savoir sur les nutriments pour mieux les ingérer : les protéines
Articles

Tout savoir sur les nutriments pour mieux les ingérer : les protéines

Les culturiste sont nombreux(euses) à prendre plus de protéines pour stimuler l’effet éliminateur de calories de leur métabolisme.

Même si plusieurs régimes hyperprotéinés populaires prétendent qu’ils ont la capacité de faire grossir les muscles tout en faisant fondre les graisses, il faut comprendre que la plupart d’entre nous en consommons déjà bien assez et qu’il nous faut quand même combattre le surpoids.

C’est l’activité physique, et non pas un régime hyperprotéiné, qui permet de développer les muscles.

Nous en avons tous besoin d’une certaine quantité pour développer, réparer et préserver les tissus du corps, dont les muscles, la peau et les organes internes, mais la quantité nécessaire n’est pas énorme et ils doivent être consommer correctement.

Consommer davantage de protéines, mais …

Il est reconnu presque unanimement que manger assez de protéines à chaque repas et collation est un élément essentiel au maintien d’un métabolisme rapide. Le journal Pour la Science confirme qu’un régime contenant plus de protéines est plus rassasiant et contribue à préserver une masse musculaire maigre.

Mais ce n’est pas un droit au steak juteux à tous les jours.

En effet, seuls 30 g de protéines à la fois servent à la masse musculaire (voir : Protéine : Trop vs Pas assez = DANGER !! ) et sa réparation. On trouve cette quantité de protéines dans 110 g (4 oz) de viande ou de légumineuses.

C’est pourquoi il est beaucoup plus sain de prendre 110 g (4 oz) d’aliments protéinés à chaque repas et collation tout au long de la journée que sur un seul repas.

Car lorsque nous consommons plus que ce dont le corps a besoin, elles sont transformées et emmagasinées sous forme de gras. Peu importe la source (animale ou végétale), les protéines nous fournissent 4 calories par gramme.

Comment intégrer des protéines santé maigres à votre alimentation?

30 ml (2 c. à soupe) de noix ou de beurre d’arachides;
240 ml (8 oz) de yogourt maigre à base de lait ou de soya;
55 g (2 oz) de thon;
60 ml (4 c. à soupe) d’houmous;
110 g (4 oz) de tofu ou un œuf.

On retrouve des protéines dans les aliments d’origine animale et végétale, entre autres la viande, la volaille, le poisson, les œufs, les produits laitiers, les légumes, les noix et les produits céréaliers.

La principale différence entre les sources animales et végétales est la quantité et le type de gras.

Les sources animales de protéines ont tendance à contenir davantage de gras — souvent plus de graisses saturées, soit le type de gras qui fait augmenter le cholestérol sanguin.


Téléchargez gratuitement

Mon JOURNAL ALIMENTAIRE Quotidien


Avez-vous aimé cet article ?

PARTAGEZ-LE AVEC VOS AMI(E)S !!